Penser les processus d’enfermement. Confinement, radicalisation, territorialisation : quand les murs se renforcent

Le confinement est une situation de changement brutal et soudain.

Comment les acteurs s’adaptent-ils à cette transformation ? Quels comportements, quelles orientations et quelles réflexions peuvent en

Penser la gratuité
Penser et construire une société en dehors du marché est-il encore possible à l’heure où l’économique et le politique nient toute efficacité, voire toute réalité aux échanges non-marchands. Interroger les dynamiques sociales qui se construisent dans la sphère non-marchande, penser et élaborer des outils d’analyse et de transformations sociales pour comprendre les interactions profondes et complexes qui se (...)
Dernières brèves
  • 15 octobre

    Le 15 octobre 2020 à 16h30
    Centre Social et Culturel Rosa-Parks 219 boulevard Macdonald 75019 Paris
    Organisée par Lignes de crête, laboratoire de l’APSAJ.
    Thème
    La série d’attentats survenus en 2015 sur le territoire français et la multiplication du nombre de foreign fighters en partance vers la Syrie ont hissé les phénomènes de radicalisation djihadiste au sommet de la hiérarchie des menaces. Avec plus de 1 600 personnes, la France a été le premier fournisseur occidental de combattants étrangers, (...)

  • 24 septembre

    Début : 10h00 Fin : 18h00 Adresse : 5 boulevard Théodore Thurner, 13006 Marseille le matin et 41 rue Jaubert, 13001 Marseille l’après-midi. Lien vers la visio-conférence
    « Mais qui c’est ce pelut sur la photo ?! »
    « Le premier but, et le plus urgent, de la nouvelle science sera de nous permettre d’assumer nos besoins matériels essentiels (nourriture, vêtements, logis), sans en être les esclaves par un travail épuisant et sans attrait. Elle n’y parviendra que dans la mesure où une large partie de la (...)

  • 28 mai

    Notes prises au cours de la réunion CEDREA / « Lignes de crête ».
    Ont participé à cette réunion à distance en vidéo : Aude, Benjamin, Marc, Michel Castan, Michel Liu, Tahar, Françoise, Jérôme arrivé à 15h.
    Le premier échange concerne l’écriture.
    Comment des acteurs chercheurs écrivent, émergent grâce à l’écriture ?
    Il est question du chapitre écrit par Ghislaine Sury dans l’ouvrage sur la recherche action publié par Jean Marie Mesnier de Paris 3. Se découvrir auteur, les écritures pluriels, les regards (...)

  • 10 mai

    La première visio-conférence organisée par le CEDREA, a duré un peu plus de deux heures. En tout, six personnes s’y sont jointes.
    *Compte-rendu de Benjamin Grassineau (09 mai 2020)
    Voici résumés les principaux points que j’ai retenus lors de la réunion.
    Il y a principalement été question du travail social et de la place que peut jouer la recherche-action et la recherche citoyenne dans sa transformation et dans la transformation endogène de populations qui sont habituellement désignés comme étant (...)

Derniers articles
  • 18 septembre

    « Dans un cheminement et une durée qui font rupture avec ceux de l’organisation universitaire, il parcourt comme autant de chemins sans but sa talvera – le bas, l’en-dehors, l’ailleurs, l’à-côté, le mis de côté, le laissé en plan, en friche ou, encore, pour compte – où fourmillent des pratiques quotidiennes, des récits et des signes, des mythes et des traces » (p. 37).
    Bernard Eme, 2011, « Postures assignées, usages revendiqués de la talvera », in Journal des anthropologues, « Postures assignées, postures (...)

  • 10 septembre

    Article initialement paru dans la revue The Conversation.
    Les actes de terreur djihadiste qui ensanglantent les grandes villes occidentales comptent de plus en plus souvent des fratries. Merah, Kouachi, Abaaoud, Abdeslam, Belhoucine en France, El Bakraoui en Belgique, Tsarnaev aux Etats-Unis : le phénomène devient suffisamment récurrent pour que l’on n’y prête une plus grande attention. Si l’on ajoute à ces quelques exemples la longue liste des frères partis rejoindre les rangs des foreign (...)

  • 9 septembre

    Dans le cadre de nos réflexions communes sur la violence des jeunes, évoquées dans le laboratoire de recherche-action, aborder les phénomènes de radicalisation semble inévitable.
    C’est donc dans l’optique de participer activement à l’étude de ces processus qui concernent parfois les jeunes et les populations de nos territoires, et qui génèrent pour l’ensemble de la population des questionnements et des inquiétudes, que je tenais à vous faire part, au moyen d’un écrit au format particulier, de ma démarche (...)

  • 1er juin

    Article de Ghislaine de Sury paru dans l’ouvrage En quête d’une intelligence de l’agir. Praticiens en recherche-action, Paris, L’Harmattan, 2012.
    L’adulte ne se rend plus compte qu’il lui a fallu accomplir un travail de synthèse pour mettre au point chacun des gestes qui forment le soubassement de son activité consciente, y compris de son activité intellectuelle.
    Cette affirmation de Jean-François Billeter rencontre la conviction intime avec laquelle je commence cette contribution. Écrire semble (...)

Nouveautés sur le Web